Découvrons Sarah du Breuil, du site celibattantes.fr

Sur ma route, je croise des personnes aux univers riches et variés. Aujourd’hui, c’est Sarah de celibattantes.fr que j’ai envie de vous faire découvrir. Parce qu’elle est à la fois pétillante et combative…

L’auteure

Auteure du 1er magazine lifestyle pour célibataires et battantes celibattantes.fr,  Sarah du Breuil est une mère célibataire parisienne. Son divorce lui apporte la liberté, mais également un lot de doutes. Sa vie reste à construire. Et quel meilleur moyen d’exorciser ses craintes que l’écriture ?

Elle crée ainsi son blog avant d’écrire son premier roman « L’Amour commence à 35 ans ». C’est au travers de l’histoire de Chloé qu’elle nous expose l’expérience qui lui a permis d’être aujourd’hui une femme assumée et épanouie.

Résumé

« Je suis divorcée. Depuis huit ans. J’ai fait carrière pour oublier. Oublier que la vie n’a pas pris la tournure que je souhaitais. Je m’y suis noyée. J’y ai fait naître un nouveau personnage qui ne se joue que dans cette partie de ma vie, dont j’ai 100% le contrôle. J’ai fui. J’ai construit une forteresse autour de moi pour être sûre de ne plus jamais souffrir. Ne plus jamais aimer non plus. Je rêvais d’un mariage de princesse à 25 ans et d’être une mère investie et parfaite à 35. Ca ne s’est pas passé exactement comme ça. »

La vie de Chloé a basculé à 22 ans. Le jour où elle a rencontré son futur mari. Un pervers narcissique dont elle est bien la seule à ne pas avoir décelé ce trait de caractère.

2 ans plus tard, elle divorce et se retrouve seule avec son petit garçon.

Elle est libre certes. Mais toute sa vie est à reconstruire. Elle n’a plus aucune estime d’elle-même. Elle est soulagée mais en ruine. Cette jeune mère célibataire de 35 ans essaie de reprendre confiance en la vie, soutenue par sa famille et ses amis.

Préambule

Finis les courriers cachetés, les bals et les rencontres dans les bars branchés. Place aux réseaux sociaux, aux dates via Skype et aux ruptures par SMS. Aujourd’hui, on aime pour deux heures, on quitte pour tout et on fuit pour rien.

À travers Chloé, c’est le portrait d’une génération qui apparaît, de mères célibataires urbaines, de femmes indépendantes mais sensibles, d’héroïnes modernes et exaltées.Elle se débat, aime, combat, enivre et court Chloé.

C’est une passionnée, une écorchée, une femme qui a le courage de choisir son bonheur et crie sa folle envie de vivre.

Elle est une amie entière, drôle, provoc, loyale et sans filtre. Elle est une femme 2.0, son ordi greffé dans une main et une cigarette dans l’autre. Un tourbillon de doutes et d’espoir, un être authentique et profondément généreux.

Chloé vit dans la démesure. C’est une excessive spontanée. Elle passe du bonheur intense au désespoir le plus total. Elle rit beaucoup, pleure aussi beaucoup. Elle a la foi mais la vit sans messe et protocoles, est bobo mais pas trop, passe de l’homme de sa vie à un amant d’un soir. Chloé vit, cherche son équilibre, vacille, tend la main et se construit.

Son roman ? En direct de l’âme et du cœur, il est empli d’humour et de sincérité. Elle y parle d’elle, de nous toutes, de ses amants, de sa famille et de rédemption.

Des choix qui remettent en cause les plans de vols, les promesses, des amours qu’on veut prolonger et des hommes qu’on ne veut plus aimer.

De la vie en somme.

Ce livre, c’est l’histoire sans fard et sans concessions d’une femme qui doute et combat joyeusement les sursauts de la vie.

Ce livre, c’est l’histoire d’une femme libre.

Ce livre, c’est la formidable histoire d’une trentenaire d’aujourd’hui.

Si cette mise en bouche vous plaît, allez visiter l’univers de Sarah sur celibattantes.fr. Retrouvez aussi son livre sur Decitre.

Écrire un commentaire

*

bb1e70b67c65f97a5137f26d6f13b57d////////////////////////////////