3 pistes pour sortir du chômage et trouver un emploi

Chers lecteurs,

Je vous donnerai dans ce petit billet sans prétention quelques pistes pour lutter contre le chômage et trouver un emploi.

Vous pourrez retrouver mes conseils, ainsi que mes « folles » aventures de non-boulot dans mon livre sur le chômage « au boulot, Chômette ! ». Si cela vous intéresse, consultez l’extrait disponible

Pour vous proposer des choses qui peuvent fonctionner, je me suis basée sur ma propre expérience de demandeuse d’emploi. Autrement dit, pas d’idées farfelues ou irréalisables (quoique^^)

En piste alors !

Sortir du chômage, acte 1

L’ouverture d’un blog…Vous y avez pensé mais ne l’avez pas encore fait. Dès que vous aurez une minute, penchez-vous là-dessus sérieusement. Rédigez un article par semaine (si possible) ou au pire deux par mois touchant votre domaine de compétences. C’est en montrant à la face du monde (virtuel) ce dont vous êtes capable que vous attirerez les regards. N’oubliez pas que l’ami Google viendra piocher dans vos mots-clés pour se nourrir. Ainsi, quand vous rédigez, pensez à laisser çà et là des mots représentant votre cœur d’activité, vos compétences, votre savoir-faire.

Le blog a ce double intérêt : c’est un CV super complet et un propulseur de visibilité. Vous pouvez agir sur deux plans : des articles professionnels mêlés à quelques états d’âme personnels. Inutile de raconter votre vie privée, quelques mots montrant que vous êtes au chômage mais que vous faites au mieux pour sortir de ce radeau de la méduse sombrant dans une mer agitée.

Sortir du chômage, acte 2

Pour faire la différence, il faut vous démarquer. Pas toujours évident, vous allez me répondre. En jetant un œil à votre CV, vous devez vous poser cette question : « si j’étais recruteur, est-ce que je m’embaucherais ? ». Un « non » cinglant vous indique déjà la racine du problème : le style conventionnel a fait son temps.

Aussi bien pour la lettre de motivation que pour le CV, place aux paillettes ! (Et par paillettes, j’entends juste un peu plus de fantaisie). Vous allez me dire : « Ok mais » :

  • Je ne sais pas faire
  • Je n’ai pas d’idée

Je vais vous avouer une chose : mon CV était un cataclysme sur papier. Uniformément moche, terriblement ennuyeux : c’est simple, quand on le regardait, on avait envie de bailler. Le problème : impossible de faire mieux vu mes compétences en graphisme.

Dans ces conditions, j’ai pris le taureau par les cornes. J’ai fait appel à une secrétaire aux tarifs abordables (vu ma paie de chômette) et terminé l’ennui mortel ! Place au feu d’artifice sur mon CV.

Pour la lettre de motivation originale, je l’ai faite seule (en même temps, c’est mon métier alors encore heureux que j’aie réussi ça…) ;

Le duo détonnant CV qui claque et lettre accrocheuse ont fait mouche. Un entretien, un CDI. Je vous jure. En toute honnêteté, je ne suis pas sûre que j’aurais franchi le palier de la rencontre avec le recruteur si j’avais envoyé mon CV d’origine.

Sortir du chômage, acte 3

Et pourquoi pas un livre racontant votre période de « non-boulot » envoyé au président de la République ?!

OK, là, logiquement, vous vous dites que j’ai craqué. Figurez-vous que si j’y suis arrivée, pourquoi pas vous ?! Le chômage, c’est un fléau qui nous ronge de l’intérieur ; avec quelques aptitudes littéraires, un réseau qui y croit (merci Facebook !) et un éditeur prêt à vous aider, en avant pour l’étape 1 de cet acte III : le bouquin. Sa sortie m’a permis d’intéresser quelques entreprises et depuis plusieurs mois, je suis en CDI…

Du fun, du vécu, une dose d’anticonformisme littéraire : ça passe ou…ça casse ! Mais au moins, vous aurez essayé.

Dédicace à Monsieur HollandePersonnellement, je l’ai fait. D’où l’étape 2 de l’acte 3 : envoyer votre œuvre à une personnalité. Ici François Hollande Je vous marque ma spéciale dédicace, pas certaine que vous puissiez me lire sinon :

  • Pour l’envoi à François Hollande (avec photo prise par Carrefour Mérignac où l’on voit mon livre au côté de celui de Mme Trierweiler) :

« Monsieur le Président, si je peux me permettre, un conseil pour enrayer le bad buzz de votre ex-compagne, prenez le livre de gauche. Je vous l’envoie bien volontiers, pensant que le sujet du chômage traité façon journal de Bridget Jones a peut-être plus à apporter aux Français que les divagations de votre ex-compagne. Cordialement »

 

 

 

Chômette à Carrefour Mérignac 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà. Cela vous paraîtra peut-être fou mais sortir du chômage, c’est utiliser tous les moyens possibles. Il en existe d’autres…Je vous en parlerai bientôt, si vous avez envie, bien sûr !

Écrire un commentaire

*

Lire les articles précédents :
journée emploi
Journée de l’emploi à l’espace Médoquine de Talence

Une journée de l'emploi...Rien de tel pour aller à la rencontre des lecteurs que je souhaite faire sourire...Invitée par Talence...

Fermer