Saga Love, comédien et humoriste

Pourquoi Saga Love se retrouve-t-il dans mon récit ? En quoi sa vidéo sur Youtube était-elle pertinente dans le cours de mon histoire ? Réponses !

Saga Love, comédien à l’humour décapant

En plein dans l’écriture de mon nouveau livre « célibataire ? Faut pas t’en faire ! », je suis tombée sur une vidéo de Saga Love, se présentant dans le métro. L’idée a germé de suite : il fallait que j’incorpore cette méthode de drague dans mon récit, tant elle me paraissait originale et à vrai dire complètement loufoque.

Ce n’est qu’après que j’ai compris que c’était un faux plan drague et que Saga Love était comédien. Mais, il fallait oser. Et mon héroïne était logiquement en droit de se demander si elle n’allait pas en arriver là…Je contacte alors Saga Love, lui demande s’il m’autorise à le citer et après son accord, je retrace son délire :

« Bonjour, je m’appelle Saga Love, j’ai 20 ans. Je mesure 1m79. Je suis le beau gosse chocolat. Ma bête du Gévaudan mesure 16 cm au repos et 20 cm au réveil. Je ne pète pas, ne ronfle pas, je n’aime pas regarder le foot et je suis attentionné. Je recherche une femme blanche parce que le FN prend le pouvoir donc j’aimerais me marier rapidement. Je sais que dans la rame, il y a beaucoup de femmes célibataires qui n’ont pas encore connu le septième ciel ».

Saga Love

Mais quel culot. Oser ce genre de sortie en plein métro, je dis chapeau. Même si c’était un exercice, le beau gosse chocolat l’a fait et je me suis dit que cela méritait d’être souligné.

Bon, je vous avoue que mon héroïne s’est dégonflée. Elle aurait bien besoin de cours de drague façon Saga Love car elle se cantonne à des techniques d’approche plutôt basiques, tout du moins au début.

Petit à petit, voyant qu’elle allait devoir innover pour avancer, Célibette a testé des choses plus culottées, sans doute inspirée par le délire de Saga Love. Aussi, merci à toi, cher humoriste, d’avoir posté ta vidéo sur Youtube et surtout, merci de me permettre d’en parler et de mêler ton trait d’éclat rigolo dans mon récit pour pimenter un peu le cours de mon histoire et, je l’espère, faire rire les lecteurs de « célibataire ? Faut pas t’en faire ! ».

Je te souhaite le meilleur. Continue à bousculer les codes avec humour et qui sait ? Peut-être te retrouveras-tu dans mon prochain livre ?

 

Écrire un commentaire

*

Lire les articles précédents :
Saveronnerie Sophie Deprince
Interview de Sophie Deprince, porteuse de projet

Bonjour Sophie Deprince, je suis ravie que tu aies accepté de nous en dire plus sur ton projet ! C’est un...

Fermer