Livre enfant sur le tri sélectif

Un livre enfant sur le tri sélectif : c’est « Matéli fait son tri », disponible en pré-commande…dès maintenant !

La genèse de Matéli

Matéli est un ours qui tente de se poser des problématiques modernes. À la base, je n’étais pas partie pour écrire des histoires pour enfants : l’occasion s’est présentée et j’ai foncé ;)

Vu mes piètres talents d’illustratrice et de graphiste, je me suis entourée de trois personnes extraordinaires, qui ont donné de leur temps et de leur patience pour que mon projet aboutisse. Sous les crayons de Jean-Philippe Jourdain et grâce à la patte créative aiguisée de Catherine Leuger (société Graphic Drive in), mon livre enfant sur le tri sélectif a petit à petit pris forme. L’oeil expert d’Anne-Gaëlle de la société Plume de souris est venu balayer l’ensemble afin de vérifier la moindre coquille !

Verte Plume éditions : quand une maison d’édition décide de laisser sa chance à Matéli

Matéli a reçu 3 propositions de contrat : après avoir réfléchi, j’ai procédé comme d’habitude : au feeling ! Après m’être assurée que le contrat respectait les clauses attendues de ce type de document, j’ai confié mon ours à Verte Plume Éditions, dont la directrice, Corine Mattéoli, a littéralement su me convaincre. J’aime les gens sincères, ceux qui possèdent une empathie naturelle et Corine en fait partie.

J’ai donc la joie de vous annoncer que cela y est : les pré-commandes sont ouvertes pour « Matéli fait son tri ».

L’histoire ?

Matéli réalise que tout est sale autour de chez lui et prend conscience que c’est important de nettoyer comme il se doit. Assainir, c’est une chose, mais procéder au tri sélectif, c’est bien aussi. Matéli apprend à trier ses déchets avec ses amis et tente de maintenir son coin de forêt propre !

À partir de 3 ans, cette histoire peut convenir aux enfants âgés de 8 ans maximum.

Ce livre enfant sur le tri sélectif se veut ludique afin d’intéresser les plus jeunes et leur donner envie de réfléchir au sujet de l’environnement et de la préservation de la planète. Il donne seulement une piste à suivre : aux p’tits loups à prendre conscience de l’enjeu que représente l’écologie.

 

 

Écrire un commentaire

*

Lire les articles précédents :
Article Sud-Ouest 14.09.15
Chômette : prix du festival jeter l’encre au Moulleau

Bonjour à toi, cher lecteur qui te promènes sur mon site. Aujourd'hui, j'ai envie de te parler de quelque chose,...

Fermer