Interview de Sylvie alias Gribouille

Au fil de mes rencontres virtuelles, je déniche des pépites. Des gens simples, manquant un peu de confiance pour se lancer…Assurément, Sylvie appartient à cette catégorie : des personnes de talent voulant partager avec le public.

C’est pourquoi j’ai envie de vous faire découvrir l’univers de Gribouille…Une écriture pleine d’émotion…

Bonjour Sylvie, peux-tu te présenter ?


Bonjour Alexandra, je te remercie de tout cœur d’avoir pensé à moi pour cette interview; je suis extrêmement émue et touchée par ta proposition.


Qui suis-je ? Vaste question ……Difficile de parler de moi, car je préfère écrire des histoires, je suis plus à l’aise.
À vrai dire, je ne sais pas, car je me surprends moi-même, et me découvre. Jamais, je n’aurai imaginé, ne serait-ce une seconde répondre à ton interview ! Parce qu’un jour, j’ai fait mon « coming out », j’ai osé poster une histoire, et une belle aventure commençait !

Pour répondre à ta question, je suis mariée et maman. Mes diplômes en poche, j’ai très vite trouvé un job. Aujourd’hui, après 26 de carrière, je suis à la recherche d’un emploi.


L’écriture a-t-elle toujours fait partie de ta vie ?

Jeune, j’aimais beaucoup la lecture et l’écriture, la musique, la danse, la création de mes bijoux dans le garage familial, un peu plus tard, l’art à l’adolescence, et la photo aujourd’hui. Après un break de nombreuses années, au fil des rencontres sur le web, mon goût pour l’écriture a resurgi ! 

J’ai pris peu à peu conscience, que ma personnalité, mon MOI s’était effacé au fil des années, la course effrénée entre mon job et ma famille, m’avait contrainte comme tout à chacun à subir des priorités … Aujourd’hui, les aléas de la vie m’ont conduit à m’interroger, à réfléchir, et à me redécouvrir !!!!


J’ai publié sur ma page FB personnelle ma première histoire, un conte de Noël ! Mes amies virtuelles m’ont félicitée, et encouragée à continuer, j’étais d’ailleurs très surprise. Puis, par sa suite, avec parcimonie, je postais d’autres textes, une belle histoire voyait le jour, ponctuée par des rencontres formidables.

Depuis Août, un nouveau chapitre, création de ma page « Gribouille » consacrée à la publication de mes petites histoires, désormais en mode « public ». Un grand pas pour moi ! j’ai décidé de sortir de ma « zone de confort », et oser partager avec un public que je ne connaissais pas…
Je ne connais pas l’issue de cette belle histoire, j’avance doucement, pas à pas…. Aujourd’hui encore, je suis très surprise par vos encouragements, et compliments. Que du bonheur !!!
Ma conclusion : oser, écouter son cœur, son intuition !! Et rester soi-même !!

Peux-tu nous livrer un de tes textes pour que les lecteurs puissent apprécier ton style ?

Les faits se déroulent lors d’une après-midi du 24 décembre….. Dans une ville de France, une femme qui mène de front sa vie professionnelle et personnelle, a préparé au mieux ce réveillon de Noël malgré la tristesse dans son coeur, elle sait que ce 24 décembre sera différent ….Mais dans sa tête, elle est certaine que ce Noël sera un Noël comme les autres de part sa volonté et sa détermination !
Dans l’après-midi, elle laisse sa famille, ses enfants à la maison, elle a un rendez- vous important qu’elle ne peut reporter ; elle monte très vite dans la voiture pour se rendre chez son employeur, qui l’a convoquée pour un entretien .
C’est délirant, absurde !! se répétait elle en boucle dans sa tête. Elle aurait préféré rester avec les siens, dans la bonne humeur et la convivialité, préparer le repas de ce soir, sentir les bonnes odeurs des mets préparés, sentir la chaleur du feu de cheminée, profiter de ses instants de bonheur auprès de sa famille bien au chaud à la maison, l’esprit libéré de tout souci …..
Dans la voiture emmitouflée, elle pense faire un mauvais cauchemar, elle va se réveiller !!!l Elle est arrivée, l’endroit contraste avec les illuminations de la rue. Cette année, le sapin n’a pas été installé dans le bureau comme un mauvais présage, elle se dirige vers la salle et aperçoit 2 personnes qui l’attendent, ces personnes avec lesquelles elle a travaillés pendant des années, des dizaines d’années…. Elle écoute, reste digne, ne laisse aucune émotion apparaître sur son visage, la sentence tombe ! « vous êtes licenciée ! » elle n’y croit pas, un cauchemar, je vais me réveiller ! triste réalité … quel beau cadeau empoisonné, je vous remercie après toutes ces années d’investissement et d’efforts, oui le monde du travail est impitoyable, et sans pitié !
De retour dans sa voiture, elle laisse tomber le masque, elle est bouleversée, et choquée …. la décision est d’autant plus difficile à entendre la veille de NOEL.
Cette fête importante de l’année, synonyme de partage, de joie, de bonheur et de retrouvailles que l’on prépare depuis des semaines. : invitations envoyées, menu préparé, cadeaux achetés en cachette, cartes envoyées, sms, mails pour souhaiter un joyeux Noel à tout ceux qu’on aime,
Dehors, malgré le froid et la nuit qui tombe doucement, elle observe de sa voiture ces gens heureux, souriants , les bras remplis de cadeaux. La ville est habillée de ses plus belles illuminations, les rues qu’elle traverse pour rejoindre sa maison sont étincelantes, des guirlandes, des étoiles brillent au dessus de sa tête, les magasins sont décorés et encore bondés de personnes, les fenêtres des maisons brillent de lumière. Elle regarde cette scène, la magie de noël, un peu envieuse et non jalouse de voir autant de joie et de bonheur ….. pourquoi moi ??? « crie- t- elle au volant. Encore sous le choc, elle est révoltée et en colère…..
Après ces longs kilomètres qu’elle parcourt, qui lui paraissent une éternité, elle arrive enfin chez elle, les guirlandes devant la maison ont été installées et clignotent, la porte est décorée d’une jolie suspension qu’elle avait choisi avec bonheur. Dans la maison, sa famille et ses enfants l’attendent. Elle reprend son souffle, tremblante, elle fait une pause, et ressemble à une marionnette désarticulée qui doit se remettre sur pieds rapidement. Sa famille l’attend avec impatience….
Quoiqu’il en soit, elle a décidé de fêter NOEL pour ses enfants et sa famille. Elle est heureuse de les voir tous excités de faire la fête et impatients de recevoir leurs cadeaux tant désirés ….elle se souvient alors que chaque matin, à l’heure du petit déjeuner, sa petite fille décomptait les jours et s’exclamait : « Maman encore 20 jours avant Noël » en dévorant un chocolat du calendrier de l’avent. Des moments d’échange et de bonheur qu’elle partageait avec sa fille avant le départ pour l’école.
Elle rentre chez elle, accueillie par ses enfants, et sa famille. Elle doit être forte, ils n’ont pas à souffrir de la situation. Leur maman est présente, malgré le choc de cette nouvelle.
D’un clignement de yeux, son mari comprend, elle se dirige rapidement vers la salle de bain pour cacher ses larmes qu’elle ne peut camoufler, se douche, se maquille pour être jolie, et cacher ses cernes, enfile une robe noire, tous ces gestes sont automatiques, elle doit faire vite, elle est en retard, tout le monde l’attend ….pendant un instant, elle voit le reflet de son visage triste dans le miroir, elle se prépare telle une comédienne avant d’entrer en scène. Elle est enfin prête, elle pose sur son visage un sourire ……
Elle pénètre dans la salle à manger, il y a tant d’effervescence autour d’elle, des cris de joie, des rires, les cadeaux au pied du sapin, bref le bonheur ! elle finalise la décoration de la table et un souvenir lui revient à l’esprit ….lorsqu’elle était enfant, un soir de Noël, sa mère avait invité un couple de personnes âgées attristés de ne pas partager cette fête avec leur fils unique musicien. Elle prend conscience que dans ce monde, malgré sa peine, c’est le réveillon de Noël, des situations sont beaucoup plus dramatiques que la sienne, elle pense notamment aux personnes seules, à ceux qui ont froid, aux malades, aux gens endeuillés, à tous ces déshérités de la terre et cette misère que nous côtoyons sans les voir, ni jamais poser un regard.
Le malheur fait peur. Nos beaux quartiers, belles maisons et jolies voitures, nous confinent dans un confort égoïste et superficiel.
Elle fêtera Noël dans la gaieté et la bonne humeur, le réveillon sera parfait, elle est heureuse malgré les difficultés à venir.
Nous courrons souvent après le bonheur mais il est juste à côté de nous, il suffit d’ouvrir un peu plus grand les yeux.
Ma devise : ne jamais laisser s’éteindre la lumière dans nos yeux et continuer sans relâche…



Comment communiques-tu pour faire connaître tes écrits ? (site internet, réseaux sociaux…)


Je ne publiais pas mes textes, et puis un jour, j’ai osé via ma page perso FB, J’ai eu de bons retours, des encouragements et des compliments. J’ai donc pris plus d’assurance pour en poster d’autres, on me proposait de créer un blog. Dans l’attente, j’ai choisi l’option d’ouvrir dans un premier temps une page facebook « Gribouille » le 02 août 2015, une date symbolique, le jour de ma naissance. Cette date marque un nouveau chapitre dans ma vie.
Mon rêve serait de réunir mes textes dans un recueil, et l’éditer, ou les publier pourquoi pas dans la presse (magazine par exemple) ..
Pour toucher les gens, il faut être soi-même, sincère, ne pas tricher. L’inspiration et l’envie sont des conditions sinequanone pour écrire avec plaisir.


Quels sont tes projets littéraires ? Envisages-tu de publier un livre ?

 


J’ai écrit un gros gribouillis que je n’ai pas encore corrigé…..J’aurai besoin de temps, pour le relire, le retravailler, en parallèle, j’écris des histoires au gré de mon inspiration, tôt le matin, ou le soir, les mots sortent de mon imaginaire, et j’écris sans trop réfléchir. Je cherche un sujet, souvent des sujets de société, je rentre alors dans mon personnage, et une histoire germe dans mon esprit et prend vie.
Un grand merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions !

Merci à toi Alexandra !

Écrire un commentaire

*

Lire les articles précédents :
Trouver l'amour sur les sites de rencontres
Trouver l’amour sur les sites de rencontres ?

Trouver l'amour sur les sites de rencontres ? Hum ! Pas gagné ! Pour en parler, je vous diffuse en...

Fermer