Interview de Lucie Léanne, écrivain

Lucie Léanne, tout d’abord un grand merci d’avoir bien voulu répondre à mes questions. J’ai vu que tu avais un parcours riche malgré ton jeune âge et j’aimerais que tu nous en parles.

Mais d’abord, peux-tu nous parler de toi ? Qui es-tu ?

Je suis un escargot (sourire) ; non, je plaisante. Je suis un écrivain, camée des mots, très curieuse…Sous mon air sérieux, se cache une femme déjantée, plutôt réservée car enfant j’étais très timide.

Depuis quand écris-tu ?

Dès que j’ai su lire et écrire, à 7 ans. Un jour, en rentrant de l’école, j’ai réalisé que je voulais devenir écrivain  ; cela ne servirait à rien de retourner en classe puisque je devais travailler pour réussir. Donc j’ai commencé à écrire des histoires, à lire beaucoup mais à contrecœur, je suis retournée à l’école.

Ton premier souvenir lié à l’écriture ?

Ce sont des images qui lorsque j’écrivais défilaient devant mes yeux (ça fonctionne toujours comme ça aujourd’hui) ; elles m’offraient un refuge, un univers que moi seule pouvais créer. Le stylo était comme une baguette magique ; on écrivait et d’un seul coup on entrait dans un monde imaginaire, avec toutes sortes de personnages, des animaux, des enfants….

Combien de livres as-tu publiés ?

2 livres :

– un roman : Le Fou de Littérature, éditions Lettres du monde, 1999.

– un recueil de poèmes : Instants de vie, Manuscrits .com 2001

Ces livres ont été publiés sous mon vrai nom Lacombe alors que j’ai toujours voulu Lucie Léanne comme nom de plume.

 Comment fonctionnes-tu pour faire connaître tes ouvrages ?

J’ai été publiée deux fois par des maisons d’éditions ; ensuite j’ai écrit plusieurs romans qui ont été refusés de peu, dont mon dernier roman La Frontière dont « Le premier chapitre » qui est à télécharger gratuitement par ici : http://bit.ly/La-Frontiere.

Alors j’ai décidé de passer par internet  pour me faire connaître. J’ai crée un blog : Lucieléanne.com blog d’un écrivain déjanté,  ai appris à me servir des réseaux sociaux car eux seuls, vous aident à gagner de la notoriété…Facebook, Twitter, google plus . Il faut de la patience, beaucoup de travail et surtout rester soi-même.

Portrait chinois

  • Si tu étais un animal, tu serais ? Un oiseau.
  • Si tu étais une couleur ? Le bleu
  • Une senteur ? Le bois de santal
  • Une personnalité de la télévision ? Je n’ai pas la télévision mais imaginons…. quelqu’un qui n’apparaît pas à l’écran, en retrait, un cameraman par exemple.

Merci pour tes réponses !

De rien, mes escargots et moi, te remercions.

Et en parlant d’escargot, Lucie Léanne m’a gentiment transmis cette photo : elle a nommé un de ses compagnons…Chômette !

chômette escargot

Écrire un commentaire

*

Lire les articles précédents :
Noel
Bonus : extrait de Noël coupé au montage

Au boulot, Chômette traite de l'emploi et de son contraire, le chômage. Aussi, ont été écartés de la version d'origine...

Fermer