Démarcher une maison d’édition jeunesse : mes conseils

Dans mon article précédent, je vous parlais de mon livre sur l’écologie, « Matéli fait son tri »…Comme tout auteur de livre pour enfants, je suis passée par la case « démarcher une maison d’édition jeunesse ». Je vous en parle pour vous livrer quelques conseils !

Conseils pour démarcher une maison d’édition jeunesse

Comme pour « au boulot, Chômette » et « Célibattante », je me suis attaquée à la présentation de mon projet aux maisons d’édition. J’ai ainsi ciblé les éditeurs jeunesse, passé du temps à regarder leurs catalogues de livres pour enfants afin de voir si Matéli entraient dans leur ligne éditoriale.

Une chose importante quand vous vous lancez dans ce démarchage : débrouillez-vous pour savoir qui est responsable de la maison d’édition ou qui gère la réception des manuscrits. Posséder une adresse mail qualifié, cela aide pour échanger directement avec le bon interlocuteur.

Sachez que la plupart des maisons d’édition jeunesse accepte les manuscrits sous format électronique, PDF généralement. Cependant, ils ne doivent pas être trop lourds. Or, mon livre sur l’écologie, malgré qu’il ait été compressé, était encore trop volumineux. J’ai donc eu recours à we transfer, une plateforme supportant les envois de fichiers lourds.

Ma démarche a donc consisté à prévenir mon interlocuteur de l’envoi de mon projet de livre pour enfants via we transfer et une fois l’information donnée, je procédais à la transmission. Évidemment, toutes les maisons d’édition jeunesse ne l’ont pas téléchargé. Mais plusieurs ont pris le temps de le faire, ont accusé réception tout en me donnant un délai approximatif de réponse.

Aussi, pensez à cette alternative d’envoi si vos projets PDF sont très volumineux !

À ce sujet, voici une liste (non exhaustive) des maisons d’édition jeunesse acceptant les envois de projet par mail. D’autres, au contraire, souhaitent exclusivement des envois courrier, obligeant une impression papier…

Démarcher une maison d’édition jeunesse : celles qui acceptent les envois par mail

– Alice éditions jeunesse (Belgique)

– Amaterra

– Auzou (ils répondent sous 3 mois)

– Balivernes éditions

– Casterman (ils répondent sous 3 mois)

– Circonflexe

– Courte échelle (réponse sous 3 mois)

– De la martinière Jeunesse

– Des ronds dans l’o

– Éditions du Coprin

– Éditions Délizon (romans, poésie)

– Éditions l’Edune

– Fleurus Jeunesse

– Frimousse

– Gallimard Jeunesse

– Grenouille Éditions

– Gulf Stream

– Helium

– La joie de lire (Suisse)

– Kaléidoscope

– La pastèque

– Les éditions des Braques

– Limonade

– Lirabelle

– Magnard

– Éditions du Menhir

– Mila Éditions

– Mémo

– Plume de carotte

– Éditions du Rouergue

– Sarbacane

– Thierry Magnier

– Tourbillon

– Verte Plume éditions

Démarcher une maison d’édition jeunesse : celles qui demandent des envois papier

– Actes Sud Junior

– Albin Michel Jeunesse

– Atelier du poisson soluble

– Édition le Baron Perché

– Belin Jeunesse

– Didier Jeunesse

– L’école des Loisirs

– Flammarion

– Grasset Jeunesse

– Hachette Jeunesse

– Mijade ( Belgique)

– Milan Jeunesse

– Seuil Jeunesse

– Syros

Prenez une maison d’édition à compte d’éditeur !

Si j’ai bien un conseil pour terminer cet article, c’est attention aux conditions financières. Si, dans votre contrat, on vous demande de payer (en général entre 2500 et 3500 €) pour subvenir aux frais de promotion, d’impression et mise en rayon de votre livre : FUYEZ !

Une vraie maison d’édition (dite compte d’éditeur) ne vous demandera jamais rien ! Vous ne faites que toucher des droits d’auteur (compris entre 7 et 10 %) sur chacune des ventes de votre livre.

Démarcher une maison d’édition jeunesse, acte 1 : c’est à vous !

  1. Chrys

    Salut Alexandra, et félicitations pour ce nouveau projet qui va bientot voir le jour !
    Je me demandais s’il faut obligatoirement envoyer une histoire illustrée, comme c’est le cas de Matéli, ou si on peut envoyer un récit seul (dans le cas des albums pour jeunes enfants). Qu’en penses-tu ?

  2. Alexandra LE DAUPHIN

    Non, vous pouvez envoyer une histoire seule bien sûr ! Il me semble que certaines maisons d’édition jeunesse ont des illustrateurs sous le coude pour les dessins si jamais vous voulez vraiment faire un album.

    Si vous souhaitez juste que votre livre soit une histoire sans image, vous pouvez aussi leur envoyer : à partir du moment où cela cadre avec leur ligne éditoriale, les maisons d’édition examineront votre projet.

  3. Rouply

    Merci Alexandra pour cet article, auquel je rajouterais une petite maison d’édition qui accepte les envois par mail : Éditions Delizon.
    J’ai été publié deux fois en version papier et numérique, je n’ai rien déboursé. C’est une petite structure ouverte sur la diversité des cultures et des traditions : romans, essais, poésies, nouvelles.
    N’hésitez pas à visiter leur site !

  4. Alexandra LE DAUPHIN

    merci de l’information ! :-) je vais l’ajouter à ma liste alors !

  5. MARIE JEANNE

    Bonjour,
    Je viens d’écrire un petit manuscrit pour enfants pour la première fois.
    J ai repéré des maisons d’ éditions jeunesse dans les magasins en fonction de ce que j ‘en attends.
    J ‘ai démarché par mail ou par courrier ou par dépôt direct à la maison d’édition et j ‘ai été surprise par les demandes de participations financières.Naïvement, je pensais que tout était pris en charge et récupéré sur la vente…
    Je viens de tomber par hasard sur votre blog et suis donc très intéressée et vous en remercie car je crois que j allais faire une grosse erreur.
    Comme je ne pouvais pas me permettre de payer un illustrateur, j ai décidé de faire moi même les illustrations puisque les enfants qui m ‘entourent les ont appréciées.
    Est ce que toutes ces maisons d’éditions acceptent ou jugent aussi ces illustrations ? Ne vont ils pas refuser une histoire si elles ne leur plaisent pas ?
    merci pour vos conseils

  6. Alexandra LE DAUPHIN

    Bonjour Marie-Jeanne, ravie de lire que mon article vous a été utile. Effectivement, une vraie maison d’édition ne vous demandera jamais de payer ! Vous toucherez un pourcentage sur les ventes et c’est tout. Vous avez donc bien fait de ne pas donner suite ! :)

    Je ne suis pas experte, mais j’imagine qu’une maison d’édition va examiner l’histoire + les illustrations; si ces dernières ne leur plaisent pas, elles ne donneront pas suite. Si cela peut vous rassurer, j’ai eu ce cas de figure et vous voyez finalement mon livre pour enfants « matéli fait son tri » a finalement trouvé un nid bien douillet qui a accepté l’histoire + les dessins.

    Il me semble aussi que certaines maisons ont leurs propres illustrateurs et peuvent vous mettre en relation pour une collaboration. ans tous les cas, continuez à démarcher les maisons jeunesse, ne vous laissez pas impressionner.

    Bon courage.

    Amicalement,

    Alexandra

  7. sophie

    bonjour,

    je voulais savoir si lors de la transmission de votre manuscrit, vous aviez complété toutes les illustrations de votre livre. J’ ai entendu dire que les maisons d’édition n’appréciaient pas que le livre soit complet, comme si l’auteur-illustrateur voilait « imposer » sont oeuvre déjà achevé. Merci

  8. Alexandra LE DAUPHIN

    Ecoutez, en ce qui concerne mon livre pour enfants, je l’ai envoyé avec les illustrations :)
    Je sais qu’effectivement certaines de mes amies ont envoyé un texte sans dessin…Certaines maisons d’édition peuvent vous proposer un illustrateur.

  9. Véronique

    Salut Alexandra, j’ai beaucoup aimé ton livre « Matéli fait son tri », c’est un beau projet. J’ai moi même réalisé un livre pour enfants, avec textes et illustrations de mes mains ;). J’aimerais l’envoyer à plusieurs maisons d’édition jeunesse, mais je n’y connais rien. Pour le moment j’ai une maquette de mon livre, imprimé mais pas relié.
    J’ai besoin de ton aide parce que je ne sais pas si je devrais le relier ou l’envoyer tel quel? Et est ce que c’est mieux de se présenter aux maisons d’éditions, ou d’envoyer le livre par courrier?
    Sachant que ça va être la première fois que je montrerai mes illustrations à des professionnels.

    Je te remercie de ton aide, et te souhaite le meilleur dans l’écriture!

    Véronique

  10. Alexandra LE DAUPHIN

    Bonjour Véronique,

    tu peux l’envoyer tel quel sous format électronique. Pour tout te dire, je n’avais pas imprimé mon livre jeunesse. Il était disponible seulement sous format PDF et je l’ai envoyé par mail et jamais par courrier :)
    Si tu veux l’envoyer par courrier, je pense que tu devrais le relier, cela ferait plus pro. Si tu peux, va effectivement rencontrer quelques éditeurs en personne : ça reste le must mais sinon un envoi courrier fera l’affaire, en pensant bien à inscrire tes coordonnées au cas où on veuille te recontacter.

    Dans tous les cas, ose ! Crois en ton projet :) Bonne chance alors !

  11. Francoise

    Merci Alexandra de vos conseils! Une ou deux questions encore: faut-il faire protéger son texte avec une sorte de brevet? Et comment faire? J’ai de petites histoires pour enfants, dois-je les envoyer une par une ou groupées?
    Bravo et merci encore!
    Francoise

  12. Alexandra LE DAUPHIN

    Oui, vous devriez protéger vos oeuvres ;) envoyez-vous une lettre recommandée avec accusé de réception contenant vos documents et ne l’ouvrez que si vous avez un problème, devant un représentant de la loi, afin de prouver l’antériorité de vos travaux.
    Sinon, vous avez la solution de l’enveloppe Soleau de l’INPI.
    Envoyez vos histoires groupées,je pense, cela donnera une idée de ce que vous faites.
    Bonne chance en tout cas !!

  13. boulogne

    Merci pour les conseils! J’ai plusieurs histoires écrites et illustrées car je suis peintre et sculpteur professionnelle, je vais suivre votre liste d’envoi par mail……………….à suivre!en espérant que le fait de les mettre sur amazon et kindle ne pose pas de problème!

  14. johanna

    Bonjour
    Merci pour tes conseils ……
    Je suis actuellement dans les démarches des éditeurs…
    Comment peut-on aborder par émail un éditeur en étant claire et précis…..?

    Merci beaucoup pour la liste de maisons d’édition….

    Johanna

  15. Alexandra LE DAUPHIN

    Bonjour Johanna,

    restez vous-même tout en osant une petite pointe d’humour; j’ai toujours pensé que le petit mot accompagnant un projet d’édition était important. Il faut donner envie d’ouvrir votre manuscrit et pour cela, rien de tel qu’un contenu original.
    Si jamais votre projet a déjà une page sur les réseaux sociaux et des « fans », je vous conseille d’en parler car cela montre que vous avez déjà entamé le travail de communication et qu’il y a du potentiel autour du livre.
    Bonne chance en tout cas. Je vous souhaite le meilleur.
    Alexandra

Écrire un commentaire

*

Lire les articles précédents :
livre pour enfants sur l'écologie
Un livre pour enfants sur l’écologie

"Matéli fait son tri", livre pour enfants sur l'écologie, part à la conquête des maisons d'édition. Afin de mettre toutes...

Fermer